NIEUW! Maak in een handomdraai je eigen Canon.

Over Mijn Canon

XVIIe et XVIIIe siècles Tijd van regenten en vorsten

Maisons de campagne

Riches habitations à l’extérieur de la ville

Aujourd'hui, la maison Goudestein est la mairie de Maarssen, une ville au nord d'Utrecht située près du fleuve Vecht. Longtemps, ça a été une des nombreuses maisons de campagne construites le long de ce fleuve, où les riches Amstellodamois venaient passer leurs étés.

Au détour d'une promenade le long du Vecht ou sur celui-ci, on remarque vite que les maisons de campagne, petits palais souvent pourvus de jardins somptueux sont nombreuses. La concentration de ces maisons le long du Vecht illustre l'immense richesse d'Amsterdam au Siècle d'Or. La plupart de ces maisons ont été construites au xviie siècle, d'autres plus tard. Les riches marchands appréciaient échapper à la ville pendant l'été avec leur famille et aller vivre à la nature. Cela entraînait des déménagements considérables, la plupart du temps au moyen de coches d'eau. Tout et tout le monde y allaient, le personnel et souvent une partie du mobilier. Les hommes venaient de temps à autre, car en été aussi ils passaient beaucoup de temps à la ville.

Goudestein est l'exemple parfait de la vie dans les maisons de campagne. À Maarssen, le marchand amstellodamois Jan Jacobszoon Huydekoper a acheté une grande ferme en 1608. Son fils Joan, un homme très important à Amsterdam (il a entre autres été bourgmestre plusieurs fois), y a ensuite fait construire la maison de campagne Goudestein en 1628. En 1754, la maison du xviie siècle a été démolie puis remplacée par le palais actuel. Jusqu'au xxe siècle, les Huydekopers possédaient toujours la maison et en 1955, la commune a acheté Goudestein et l'a transformé en mairie.

Les Amstellodamois influents invitaient de nombreuses personnes dans leur maison de campagne : des amis de leur propre cercle social, mais également des artistes et des intellectuels. Ainsi, le célèbre poète Constantin Huygens est allé séjourner au Goudestein en 1656 et l'expérience lui a apparemment plu : il a écrit au moins trois poèmes enjoués à propos de la maison.

Les jardins des maisons étaient splendides et le sont encore souvent. Ils ont été inspirés par les jardins classiques à la française selon des formes géométriques droites. Un style particulier à la « hollandaise » en a découlé : également droit et géométrique, mais avec plus d'éléments baroques et d'ajouts plein de fantaisie tels que des kiosques à thé, des canaux, des pièces d'eau ou des labyrinthes. Il va de soi que chacun voulait faire étalage de son jardin, l'un toujours plus beau, plus grand que l'autre. Au xviiie siècle, les aristocrates ont continué à passer leurs étés dans les maisons de campagne, bien qu'alors, la situation économique des Pays-Bas se détériorait. Mais apparemment, les riches familles pouvaient encore se reposer sur leur patrimoine familial. De nos jours, la plupart des maisons de campagne ne sont plus habitées par des particuliers. Elles sont désormais des attractions touristiques et des endroits prestigieux pour les bureaux et les fêtes.

Voeg toe

Wij zijn altijd op zoek naar toevoegingen om de kennisbank van de vensters te vergroten. Wanneer u een correctie wilt doorgeven of een nieuwe toevoeging wilt aanleveren dan kunt u onderstaand formulier gebruiken.