NIEUW! Maak in een handomdraai je eigen Canon.

Over Mijn Canon

1606?–1669 Tijd van regenten en vorsten

Rembrandt

Les grands peintres

La Ronde de nuit, un tableau de Rembrandt van Rijn, est célèbre dans le monde entier. La peinture, achevée en 1642, a depuis lors été commentée, acclamée et analysée à de nombreuses reprises. C'est donc une peinture qui intrigue : quelque chose se prépare, mais quoi ? Tout bien considéré, c'est également une peinture toute simple : un portrait collectif d'un groupe d'Amstellodamois représenté en Arquebusiers autour de leur capitaine Frans Banning Cocq. Le tableau était destiné à la nouvelle salle de la guilde des Arquebusiers d'Amsterdam. Ces portraits de groupe étaient monnaie courante à Amsterdam, et ce depuis la première moitié du xvie siècle. Les compagnons de Banning Cocq n'étaient pas en reste, ils commandaient également des portraits de groupe aux peintres renommés. La peinture de Rembrandt appartenait donc à l'origine à un ensemble de nouveaux portraits de groupe accroché dans la nouvelle salle des Arquebusiers, où les tireurs se retrouvaient régulièrement pour manger, boire et fumer ensemble.

Lorsque Rembrandt a reçu la commande de Banning Cocq, il était un portraitiste très demandé. Il était également un peintre ambitieux qui avait quitté Leyde, sa ville d'origine, à l'adolescence dans l'espoir de réussir à Amsterdam, grande ville prospère. Et il y a réussi. Il fournissait une élite de bourgeois et d'amateurs d'art fortunés avec ses portraits et ses tableaux plutôt chers représentant des figures et des récits bibliques et mythologiques.

Le marché de l'art amstellodamois était toutefois beaucoup plus riche et plus large. Aux environs de 1650, près de 175 peintres étaient en activité à Amsterdam. La plupart d'entre eux produisaient des toiles abordables destinées au grand public, beaucoup de paysages et ce que l'on appelle les tableaux de genre, des représentations de la vie quotidienne. Ils ne sont pas devenus célèbres avec leurs toiles, mais leur production est caractéristique de la richesse et de l'étendue de la peinture néerlandaise du xviie siècle. Encouragés par la demande importante de tableaux simples pour un usage privé de la part des citoyens ordinaires, des peintres ont essayé de se faire leur place sur le marché, un peu partout dans la République. On a en effet calculé qu'environ 5 millions de toiles doivent avoir été produites au xviie siècle. Ce chiffre démontre déjà à lui seul que la peinture néerlandaise n'était pas uniquement dominée par quelques grands maîtres actifs dans des centres artistiques importants tels qu'Amsterdam, Haarlem ou Utrecht. C'est pourquoi Rembrandt n'est pas le seul symbole de l'essor culturel remarquable du xviie siècle, mais Vermeer et Steen sont également un symbole ainsi que des centaines de peintres locaux d'œuvres de moindre envergure qui ont essayé de vivre de leur métier, dans l'ombre de maîtres renommés ou dans des lieux culturels plus petits tels que Enkhuizen ou Zwolle.

Voeg toe

Wij zijn altijd op zoek naar toevoegingen om de kennisbank van de vensters te vergroten. Wanneer u een correctie wilt doorgeven of een nieuwe toevoeging wilt aanleveren dan kunt u onderstaand formulier gebruiken.